Islande
Créez votre voyage
    Raphaelle, notre rédactrice toujours sur la route!
    Raphaelle, notre rédactrice toujours sur la route!

    Son coup de coeur pour l'Islande

    Depuis ma plus tendre enfance, je parcoure la planète. Mais c’est en réalité ma passion pour la musique islandaise qui m’a conduit à découvrir ce pays. Je voulais mesurer le lien qui unissait les artistes, comme Bjork ou Jonsi, à leur terre et enregistrer les sons de la nature qui inspirent, parfois, leurs chansons. C’est donc armée d’un dictaphone que j’ai traversé l’Islande pendant trois semaines. Les deux sons que je peux aujourd’hui écouter en boucle sont ceux du geyser Geysir et des chutes de Gulfoss. Leur puissance et leur poésie symbolisent, à mes yeux, toute la beauté de la nature islandaise.

    Ses autres voyages

    Si l’Islande est sans aucun doute mon voyage coup de cœur, je suis également adoratrice des pays scandinaves. J’ai eu notamment la chance de me rendre plusieurs fois en Suède. A chaque fois le même rituel : je passe quelques jours à Stockholm avant de partir dans le village de Djuro. Perdue entre la mer et la forêt, je profite du calme pour me ressourcer et écrire. Parmi les autres pays nordiques, j’ai également découvert le Danemark, la Russie mais surtout la Finlande dont est originaire ma grand-mère. Elle m’a ainsi enseigné avec amour les us et coutumes de son pays dont évidemment la pratique du sauna, le sport national. Elle m’a également appris tous les proverbes finnois dont un que je médite encore à mes heures perdues : « nul ne skie assez doucement pour glisser sans laisser de traces ». 

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Son rêve?

    Partir au Spitzberg à la découverte des ours polaires. Sur les îles, la loi les protégeant est presque cocasse. Ainsi, si on se retrouve face à un ours qui nous attaque, avant de le tuer, il faut d’abord détourner son attention en jetant son bonnet. Si la bête ne se détourne pas de son objectif, il faut enlever sa doudoune, puis son pantalon… C’est seulement lorsqu’on est quasiment nu que le cas de légitime défense fonctionne et qu’on peut alors tirer sur l’ours avant de ramener son corps, d’environ 500 kg, aux autorités. 

    Exemples de voyages à personnaliser